Survivre au confinement avec un enfant (ou pire, plusieurs !)

Survivre au confinement avec un enfant (ou pire, plusieurs !)

Construire une cabane


31 mars 2021, le verdict tombe : les crèches seront fermées pendant 3 semaines. Ta tête explose, ton emploi du temps explose, et ton enfant explose de joie d’avoir son papa et sa maman à la maison pendant tout ce temps. Toi, tu vas exploser tout le monde. 


MAY DAY

MAY DAY

Mais non. 

PAS.DE.PANIQUE.


Tout va bien se passer, parce que nous avons l’Activité idéale. Celle qui coche toutes les cases :

  • Elle nécessite uniquement des choses que tu as chez toi
  • Elle te demande peu de temps d’installation
  • Elle occupe ton enfant pendant la préparation mais aussi toute la semaine qui suit

On parle bien entendu de… la CABANE

Elle n’a qu’un seul inconvénient : elle sera sans doute moche, et fera tâche dans ton salon. Mais c’est pas cher payé pour avoir la paix non ?


Pour cela, il te faut :

  • un drap blanc (à sacrifier, tu te doutes)
  • de la peinture (que tu devras sûrement nettoyer, mais nous avons un super article sur comment venir à bout des tâches sur les vêtements) – recette de peinture naturelle à venir prochainement sur notre blog 
  • une guirlande (tu as forcément ça dans les cartons de Noël)
  • de la ficelle (au pire des lacets de chaussures feront l’affaire)
  • des coussins et un plaid (oui, on sait que tu as pris l’habitude de télétravailler dans ton canap, mais il va falloir partager avec ton enfant, c’est pour la bonne cause !)
  • un enfant (ou plusieurs !) bien motivé mais pas trop agité (ça existe ?)

ETAPE 1 :

Étale le drap par terre, prépare des bols avec de la peinture dedans, mets le moins d’habit possible à ton enfant et propose lui de mettre les mains (et les pieds soyons fous !) dans la peinture et de marcher sur le drap pour faire de jolies traces. La surface du drap est grande : dis-lui qu’il n’a pas le droit d’en sortir pour ne pas se faire manger par les crocodiles qui rôdent partout autour (ça t’évitera de perdre tout le temps que tu vas gagner en ménage). Tu peux lui proposer des accessoires : rouleaux, éponge, tant qu’il évite de prendre ses cheveux pour un pinceau, on est bons !

Temps de paix estimé : 15 minutes  


ETAPE 2 :

Étends le drap pour que la peinture sèche. Pendant ce temps, propose à ton enfant de démêler la guirlande de Noël.

Temps de paix estimé : 3 minutes (car l’enfant va sans doute s’énerver et pleurer, rappelons que le temps de concentration d’un enfant de moins de 3 ans est égal ou inférieur à celui de la mémoire d’un poisson rouge)


ETAPE 3 :

Accroche le drap où tu peux dans la maison de manière à ce qu’il forme un abri. Voilà quelques idées : sous l’escalier, sur le bar, entre deux portes ouvertes… Idéalement, le plus loin possible de là où tu as installé ton poste de travail.


ETAPE 4 :

Installe la guirlande à l’intérieur, fais un petit coin cosy dedans avec coussins, plaid et quelques livres – article à venir sur notre blog avec la sélection des coups de coeur littéraires de nos enfants.

Essaie la cabane : si tu as envie d’y rester et de démissionner sur le champ, c’est qu’elle est réussie. 


ETAPE 5 :

Explique à ton enfant que c’est SON endroit à lui. Dans lequel il peut lire, jouer (dans le calme), faire une sieste (l’espoir fait vivre). Le principal, c’est qu’il reste le plus longtemps possible dans cette cabane.

Temps de paix estimé : aléatoire – nous dégageons toute responsabilité concernant le résultat escompté.


Et surtout, n’hésite pas à nous envoyer une belle photo de ta cabane par mail (contact@nana-nere.fr) ou sur instagram @nananere.box.

Nous nous ferons un plaisir de les partager dans notre musée des horreurs !